Villes, pays et territoires au 21° siècle

Les facteurs décisifs
mardi 8 novembre 2005
par  Roger Nifle
popularité : 3%

Comment le "tourisme des valeurs" va-t-il devenir le premier moteur du développement dans le contexte de mutation déjà amorcé mais si peu compris par ceux qui extrapolent le passé et même les analyses conventionelles du présent

Prospective d’une mutation

Pour un développement durable approprié.

L’ancrage dans une identité culturelle prospective.

Le tourisme des valeurs, principal moteur du développement.

Le marketing territorial, marketing de l’offre, marketing des valeurs propres


PROSPECTIVE D’UNE MUTATION

La mutation de notre époque touche à des facteurs essentiels qui ont une incidence majeure sur les communautés territoriales et leur avenir. Il est capital d’en repérer les caractéristiques.

1) Au milieu des troubles qui l’accompagnent un nouveau seuil de civilisation est à franchir, une nouvelle humanisation (“hominescence” dit Michel Serres “maturescence” pour Roger Nifle).

2) Une crise des représentations et des modèles s’accompagne de régressions, de crispations, d’une prolifération de règles, lois et procédures formelles en tous genres, aussi vite obsolescentes, et de la mise en question des cadres de pensée les mieux établis.

3) Une crise de Sens se présente alors comme une confrontation salutaire au discernement et à la responsabilité du Sens, à la reconnaissance et au choix de valeurs partagées.

4) L’ouverture à une mondialisation instaure aussi un nouveau rapport à l’espace et au temps grâce aux NTR, “nouvelles technologiques de la relation”.

5) Le reflux amorcée d’une tendance trop exclusive à l’individualisme et au consumérisme de masse se réalise au profit d’une plus grande autonomie personnelle et collective.

6) La recherche de nouveaux ancrages dans des communautés de proximité, communautés d’habitation ou d’affinité choisies transforme le rapport aux communautés territoriales.

7) L’émergence d’une conscience collective des “communautés de Sens” et de projets autour d’un
Sens du bien commun reconnu modifie l’identité des territoires.

8) Des recompositions territoriales, communautés de communautés, s’accompagnent d’élargissements du champ des relations familières avec les le développement des communautés virtuelles.

9) La généralisation de la question d’un développement durable et de la recherche d’une attractivité enrichissante renvoie à l’importance de la culture et des valeurs propres.

10) Une nouvelle humanisation des affaires humaines est en train d’émerger d’une époque où a beaucoup règné la gestion des choses avec l’ignorance des hommes.

Pour approfondir : Dossier prospective


POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE APPROPRIÉ

Le développement durable approprié n’est pas un nouveau standard banalisant à appliquer, c’est un développement communautaire.

1) Les modes de vie, principal vecteur du développement après la dominance des logiques industrielles et fonctionnalistes.

2) La logique de projet communautaire est fondée sur la mobilisation des potentiels et des valeurs culturelles propres.

3) La finalité du développement c’est le développement humain des capacités individuelles et collectives d’assumer son devenir.

4) Les mots clés du développement : : empowerment (plus grande maîtrise de son devenir), intelligence collective (conscience et connaissance), compétences collectives (gouvernance et réalisations concertées).

5) Les facteurs et enjeux principaux du développement :
- l’économie communautaire et inter communautaire
- les espaces de vie cohérents à taille humaine
- la formation individuelle et collective (macro pédagogie)
- la gouvernance démocratique
- la prospective opérationnelle
- la dynamique humaine
- l’attractivité
- l’établissement de relations fructueuses, proches et lointaines

6) Une conscience identitaire mobilisatrice, l’identité culturelle prospective.

Pour approfondir : Pour un développement durable approprié


L’ANCRAGE DANS UNE IDENTITÉ CULTURELLE PROSPECTIVE

La conscience collective d’une identité culturelle communautaire est la condition d’émergence d’une volonté collective ambitieuse tournée vers l’avenir.

1) Une identité collective mobilisatrice et prometteuse, condition d’attractivité et de développement.

2) L’identité culturelle : identificatrion des potentiels originaux, différenciés.

3) L’identité culturelle rétrospective (d’où venons nous ?) les ressources de la mémoire et des héritages, les patrimoines et leur Sens particulier.

4) L’identité culturelle introspective (qui sommes nous ?), les potentiels humains, qualités, valeurs, talents, caractère, vecteur de motivation.

5) L’identité culturelle prospective (qui voulons nous devenir ?), intégration des dimensions précédentes, projections dans le futur, positionnement et ambition, notion de vocation communautaire.

6) L’établissement d’une identité culturelle prospective repose sur une “analyse de cohérence culturelle” en profondeur et une évaluation prospective (méthodes spécifiques).

7) Un référentiel identitaire sert de base à une appropriation collective, population et acteurs, pour la dynamisation communautaire.

8) Le référentiel identitaire sert aussi de base à une communication extérieure ciblée pour développer l’identification et l’attractivité des territoires, villes ou pays.

9) Possibilité de gérer l’unité et la diversité des communautés de communautés.

Pour approfondir : La méthode de l’identité culturelle prospective


LE TOURISME DES VALEURS, PRINCIPAL MOTEUR DU DÉVELOPPEMENT

Le tourisme des valeurs se recentre sur l’attraction de visiteurs de tous ordres apportant un enrichissement au territoire.

1) Les valeurs propres, enjeu de l’échange et de la création de relations fructueuses avec des publics, acteurs et communautés autres.

2) Le tourisme des valeurs vise la création de relations fructueuses avec des visiteurs venus d’ailleurs pour de multiples raisons liées à l’attractivité des valeurs territoriales.

3) C’est un tourisme de participation plus que de consommation, d’implication plus que d’évasion, personnalisé plus que de masse. Le tourisme des valeurs : un “donner à vivre” plutôt qu’un “donner à voir”.

4) L’identification et l’attractivité sont basés sur une identité culturelle prospective et s’appuient sur une motivation et un dynamisme propre au territoire qui ont la même source identitaire.

5) L’établissement de relations enrichissantes et durables contribue directement au développement.

6) L’entretien de relations fidélisées constitue une communauté virtuelle étendue qui contribue au développement touristique par l’attrait de nouveaux visiteurs.

Pour approfondir : Dossier tourisme des valeurs


LE MARKETING TERRITORIAL, MARKETING DES VALEURS, MARKETING DE L’OFFRE

Les activités consistant à promouvoir et faire valeir les valeurs culturelles prospectives sont celles d’un marketing des valeurs éloigné d’un marketing de consommation de masse.

1) Le tourisme des valeurs assure la promotion des valeurs du territoire au travers d’une offre différenciée et diversifiée à destination des cibles qui l’apprécient.

2) Le marketing territorial s’appuie sur le positionnement d’une identité culturelle prospective, exprimée en vue d’une offre générique et de multiples offres qui y concourent véhiculant ensemble les valeurs propres du territoire.

3) Après la question “qu’avons nous à offrir” vient celle “qui sont nos clients”. Marché générique, segmentations de clientèles motivées par les valeurs et les offres ajustées. Les clientèles sont définies par les motivations profondes et les formes de leur intérêt.

4) Communication, commercialisation, animation, équipements, concertation, organisation, plan d’action, articulent l’unité de stratégie et la diversité des offres et des acteurs du territoire.

5) Le développement touristique accompagne le développement du territoire et ses phases de maturation et d’apprentissage collectif progressif.

6) La relation client et l’animation des communautés virtuelles de clientèles deviendra le principal vecteur du marketing territorial.

Pour approfondir : Le marketing territorial des valeurs


Commentaires  forum ferme