Sens de la paix

Un discernement nécessaire
lundi 24 mars 2003
par  Roger Nifle
popularité : 6%

Nous sommes d’une civilisation qui se paye de mots. Parler de la paix, s’engager dans la recherche de la paix serait en soi le bon sens. En dépit de tous les démentis cette croyance persiste parce que c’est le procédé de la croyance idéelle et réflexive qui persiste. Cette analyse de Sens de la paix est à méditer. L’essentiel c’est le Sens, en toute chose.

La paix, tout le monde affirme la rechercher. L’humanisme méthodologique met en évidence que comme toujours le Sens donné se caractérise par une conception, une visée , une démarche qui forment un tout cohérent. C’est donc toujours le Sens donné qui est l’essentiel. L’erreur commune est de croire que "la paix" ou tout autre notion ou situation aurait un Sens en elles mêmes alors qu’elles n’ont de Sens qu’en l’homme.

Ce sont les consensus sur tel ou tel Sens qui forment les situations et la pluralité de leurs tendances.

L’analyse des Sens de la paix ci-dessous (avec une carte générale de cohérence) en montre quatre conceptions classiques et de ce qui est recherché derrière cette idée de paix.

Les circonstances actuelles de lancement d’une nouvelle guerre en Irak montrent comment la logique de possession est toujours à l’oeuvre, avec ses rationalités internes, ses arguments, ses méthodes qui répètent inlassablement les scènes de l’animalisme de l’homme dominé par ses affects et dont les discours, raisonnements et argumentations n’ont d’autres fonctions que de servir les pulsions.

Volonté de puissance pour compenser une impuissance à être. Possessions et avoirs pour compenser un manque à être. Volonté d’emprise, d’empêchement de l’autre pour le ramener au même, l’assimiler, voilà le Sens du pouvoir ici. L’épreuve de puissance, la démonstration de force, la mise en scène de la rivalité telle est l’activité permanente. Peur de l’autre, fragilité de l’être, culpabilité paranoîaque, conduisent à vouloir prendre son âme à l’autre à n’importe quel prix quitte à perdre la sienne dans n’importe quel pacte.

Le Sens de la possession est présent en chacun. L’engagement dans ce Sens dans les petites choses, sa justification dans les affaires humaines préparent et légitiment les "guerres pour la paix" tout en créant sans cesse un état de guerre pour avoir la paix.

Evidemment la position des uns réactive celle des autres comme en mirroir se possédant ainsi l’un l’autre et se faisant posséder dans un résonnace réciproque réactionelle. Il est tellement facile de se faire prendre par la possession...

Le discernement des Sens est la seule voie pour choisir non pas la réaction ou l’antithèse ou la diversion mais la maîtrise de soi et l’engagement du bien commun.

Les Sens indiqués ci-dessous méritent méditation.


Commentaires  forum ferme